Vous vous apprêtez à visiter le Vénézuéla et vous ne savez pas quels lieux privilégier ? Fiez-vous à la liste d’endroits incontournables que nous présentons ci-dessous pour vous garantir un périple inoubliable dans cette partie nordique de l’Amérique du Sud. Tout au long de votre voyage, le pays vous marquera par ses décors changeants, variés et contrastés. En effet, forêts denses, plaines désertiques, volcans, chaînes montagneuses, archipels et marécages s’enchaînent invariablement pour le plus grand bonheur des voyageurs.

Vénézuela : les lieux à visiter impérativement

Lorsqu’on se prépare pour explorer un pays lointain, on met la barre haut en termes d’attentes. A ce titre, le Vénézuela tient toutes ses promesses et vous assurera une charge émotionnelle des plus intenses. Ne ratez sous aucun prétexte les lieux à venir :

Isla Margarita : la beauté à l’état pur

isla margarita

Baptisée « la perle des Caraïbes » eu égard à sa beauté époustouflante, l’île Margarita est sise au nord de Caracas, en plein milieu de la mer des Caraïbes. Elle est l’une des villes les plus prisées du pays par les vacanciers et les touristes en ce qu’elle offre des paysages sublimes, des plages paradisiaques et une aubaine pour y effectuer des achats détaxés. Faire ses achats tout en profitant d’un décor de rêve, que demander de mieux ?

Los Ilanos : la contrée mystique

los llanos

L’île de Los Ilanos semble être très peu perturbée par les altérations humaines. Elle semble tout droit sortie d’un conte de fées. La faune et la flore y sont abondantes ; les nombreuses espèces animales, spécifiquement les oiseaux, vivent en totale harmonie avec la nature. L’endroit est particulièrement propice à leur reproduction. L’endroit s’étale sur plusieurs kilomètres traversant de fond en comble le territoire vénézuélien. Si vous souhaitez vous dépayser tout en étant en phase avec une myriade d’espèces animales et végétales, cette île magique est toute indiquée.

Adicora : au bord de la mer

adicora

Si vous souhaitez faire une halte durant votre voyage, vous poser et vous baigner, le village Adicora est une destination recommandée. Il plaira davantage aux férus de la planche à voile. Cependant, en période estivale, évitez au maximum de vous y rendre durant les week-end au risque de ne pas savoir où mettre les pieds. En effet, en fin de semaine, les Vénézuéliens y viennent nombreux pour profiter de la baignade. Si vous vous y rendez malgré tout, prenez vos dispositions, le vent y souffle fort et le soleil est parfois assommant. Mais l’atmosphère y est conviviale et apaisante.

Coro ou les dunes rouges

coro

Après d’agréables baignades sous un soleil de plomb, admirez les magnifiques dunes de la ville coloniale de Coro se trouvant dans le Parc national Los Médanos. Prévoyez au moins trois jours afin de visiter l’intégralité des lieux mythiques de la ville. Il y fait bon vivre, on se laisse volontiers porter par les rues pavées qui débouchent sur des bâtisses bigarrées aux architectures coloniales. Ce n’est pas un hasard si des endroits tels que le port de la ville sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser les singularités architecturales de la ville et ses dunes indomptables, rouges et infinies.

Si la durée de vos pérégrinations au Vénézuela le permet, vous pourrez étendre vos visites au-delà des endroits sus-décrits et explorer, à titre d’exemple, l’Islas Los Roques, l‘île Gran Roque ou encore l’île de la Tortue si vous désirez fuir la foule.

Laisser un commentaire