Comment chauffer votre maison sans radiateur ? On vous dit tout

Dans la plupart des maisons, la méthode la plus courante pour lutter contre le froid est certainement représentée par les radiateurs à gaz, mais il peut arriver que vous n’ayez pas la possibilité d’installer un système au méthane ou que vous souhaitiez utiliser différents systèmes pour vous défendre les températures. Chauffer votre maison sans radiateur ou utiliser de gaz est possible, faites une évaluation précise des besoins thermiques de la maison, afin de trouver l’alternative la mieux adaptée à vos besoins.

Sur le marché, il existe plusieurs méthodes alternatives aux appareils de chauffage courants, qui permettent également des économies sur les utilisateurs domestiques d’électricité et de gaz. Voyons quelles sont les méthodes de chauffage alternatives et leurs avantages.

Chauffage électrique

Chauffage électrique

Une alternative aux radiateurs est représentée par un chauffage électrique tel que poêles à résistance et radiateurs soufflants. Ce type de poêles a l’énorme avantage de pouvoir être déplacé d’une pièce à l’autre, mais ils ont aussi le gros inconvénient de consommer beaucoup d’électricité (jusqu’à 2000Watt). Cette méthode de chauffage ne brille pas pour l’efficacité énergétique et ne représente donc pas une alternative viable. Nous recommandons d’utiliser ces appareils uniquement pour les petites pièces, comme la salle de bain, où il ne faut que quelques minutes pour atteindre la température souhaitée.

Il en va de même pour le poêles halogènes et quartz qui, même s’ils ont une consommation légèrement réduite (1200w -1800w), ont cependant une plage d’action faible, en fait la chaleur n’est perçue que dans le voisinage immédiat. Nous vous recommandons de n’utiliser ces appareils que pendant de courtes périodes.

A lire aussi :   Nettoyer les fenêtres sans laisser de traces: trucs et astuces

La seule solution électrique que nous souhaitons recommander est représentée par radiateurs infrarouges. son fonctionnement ressemble à celui des rayons du soleil et garantit une certaine économie d’énergie, par rapport aux autres poêles électriques.

Même si les coûts des poêles électriques sont très bas et abordables pour tout le monde, ces appareils à eux seuls ne suffisent pas à chauffer une maison entière et ne sont qu’un complément au chauffage.

Poêles GPL

Ce sont des poêles très puissants qui utilisent le Bouteilles de gaz GPL comme carburant. Ils conviennent pour chauffer même de très grandes pièces en peu de temps. Leur avantage est qu’ils ne nécessitent ni électricité ni conduit de fumée et peuvent être déplacés facilement. Aujourd’hui, il est possible d’acheter des poêles GPL bon marché et de qualité (le coût est d’environ 200 euros). Lors du choix d’un poêle de ce type, un aspect à ne pas négliger est certainement la sécurité. Notre conseil est de n’acheter que des poêles certifiés qui garantissent la présence d’un double système de sécurité capable de bloquer l’alimentation en gaz en cas d’extinction de la flamme (évitant une dispersion dangereuse du gaz dans l’environnement).

Poêles à carburant liquide portables

Les poêles à combustible liquide. Une alternative abordable et avantageuse, de faible consommation d’énergie et rendement élevé. Ces poêles n’ont pas besoin de vidanger et conviennent à tous les environnements.

Les modèles du marché peuvent garantir une puissance suffisante pour constituer le chauffage principal d’un appartement (ils chauffent des pièces de 15 à 75 m2). De plus, ils assurent une faible consommation (20 litres de carburant chauffent jusqu’à 100 heures).

A lire aussi :   Nettoyer les écouteurs avec ce que vous avez dans la maison

Leur seul inconvénient: en cours de fonctionnement, ils dégagent, même si dans une partie minime, des résidus de carburant (surtout lorsqu’ils ne sont pas pleinement opérationnels) et nécessitent des locaux avec des fenêtres pour ventiler les pièces.

Poêles à pellets

Poêles à pellets

Définitivement plus efficace et écologique, le choix de s’échauffer grâce à l’utilisation de poêles à pellets; un carburant naturel non traité qui offre de grandes performances à faible coût. Ces poêles ont rapidement conquis le marché, grâce aux économies dérivées de leur facilité d’utilisation: il suffit de penser que les poêles de dernière génération sont capables de produire 12 heures de chaleur continue avec 15 kg de pellets (le coût moyen de 15 kg est d’environ 5 € ). Les poêles à pellets représentent certainement une alternative valable aux méthodes de chauffage traditionnelles. Le seul inconvénient est représenté par l’investissement initial (un poêle à granulés coûte à partir de 500 € et peut dépasser 3000 €) qui sera amorti au fil des années.

En conclusion, quel que soit le mode de chauffage que vous choisissez, quelques principes simples restent valables pour éviter les déperditions de chaleur et avoir toujours une maison chaleureuse et accueillante:

  • Limitez autant que possible les brouillons.
  • Fermez les portes des pièces que vous n’utilisez pas, isolant ainsi la chaleur du reste de la maison.
  • Utilisez des rideaux moustiquaires sur les balcons.

Laisser un commentaire